24 bandeau pour apprivoiser la nuit

Spectacle tout public en création

Apprivoiser la nuit et autres contes électroacoustiques

Compagnie Micromondes

Résidence du 5 au 9 février et du 25 au 28 mars. Représentation le jeudi 28 mars à 18h30.

À la tombée de la nuit, tout se teinte et s’alanguit. Les couleurs du crépuscule accompagnent l’apparition des étoiles et les rumeurs des couche-tard, noctambules et nyctalopes. L’obscurité borde ceux qui glissent dans le sommeil, l’air frais appelle les sons acérés tandis que les astres chorégraphient les horoscopes à venir.

Plongeons au fond de la nuit. L’insomniaque nous parle de constellations. Le nourrisson s’éveille et se rendort, dans les bras de son parent, ses paupières papillonnent. Angoisses et cauchemars grandissent toute la nuit et rapetissent au petit matin. À l’aube, les rêves s’évanouissent et il n’y paraît plus.

Apprivoiser la nuit est le titre du premier conte. La première version (acousmatique) a été créée en janvier 2023 à la Cité de la Musique, Marseille. En mars 2023, la version 2 (radiophonique) a donné lieu à une performance audio-tactile. Un rituel nocturne réinventé, accompagné par Nathalie Ong et Flore Silly à l’Espace Catalpa, Marseille.

En parallèle, Flore Silly a travaillé dans Sphères une composition vivante où les corps, les objets mécaniques et les ondes lumineuses viennent explorer les rapports harmoniques et harmonieux qui régissent l’alignement des planètes.

Enfin, Elie Chauvet-Quidu, sollicité sur d’autres plans pour des Lectures musicales, est venu s’insérer dans le projet en tant que comédien – tant pour conter que pour jouer de son corps dans la mise en scène et mise en lumière.

Les contes électroacoustiques mêlent, à l’écoute, paysages sonores, poésie, extraits documentaires, voix et synthés modulaires. Sur une bande son spatialisée, le comédien et la musicienne se répondent pour créer un univers possible. Dans l’obscurité, les sons et les lumières surgissent, de part et d’autre, menant le public d’une écoute attentive jusqu’à la perte de repères.

Les artistes :

NATHALIE ONG : écriture des contes Création sonore spatialisée Composition musicale
FLORE SILLY : création lumière
ELIE CHAUVET-QUIDU : narration

Lieu :
Le Cri du Port
8 rue du Pasteur Heuzé
13003 Marseille